Trêve de rêves ...

Publié le par Etienne Roba

TRÊVE DE RÊVES
Reve.h1.jpg
... d'Elle la nuit passée.
Tout à coup je me réveille et surpris,
je me trouve au bord d'Elle, nos corps s'enlaçant.
- Dis-moi, que fais-Tu là dans mes bras ?
- Je ne sais pas mais dis-moi ce que tu fais ici
  dans mon lit tout contre moi ?
- Je n'ai absolument rien contre Toi mais je ne sais
  pas ce qu'il se passe. Je viens de rêver de Toi.
  Tu étais endormie et Tu rêvais de moi collé à Toi.
  À ce moment-là je me suis éveillé à Tes côtés,
  tout en sueur, comme un amant aimanté à une
  aimante amantée. Comme Tu dormais, Je T'ai
  murmuré dans le creux d'un de Tes deux pavillons 
  audibles (heureusement que Tu ne dormais pas
  sur Tes deux oreilles) :
  "Quand Tu Te réveilleras, raconte-moi ce rêve !"
  Je me suis alors complètement extrait de mon somme,
  me suis levé pour brouillonner sur un bout de papier ce
  que je rêvais. Quelques instants plus tard Tu Te réveillas.
  Je T'ai demandé de me raconter ce rêve que je bafouille
  pour l'instant mais Tu ne pus car Tu ne l'as point rêvassé.
  À cette fin, et vie d'amant, je n'y ai pas songé.
 Je ne peux donc terminer cette histoire sans fin
  mais qui me donne soif de Toi.
 
  Je T'aime et T'attends sans trêve et
  certainement plus qu'en rêve
  car Tu es là, en Nous !
  Nous nous recherchons
  et arriverons, j'en suis sûr, un
  jour, à nous rencontrer et dans corps
  encore nous
fondre.jpg
et nous confondre car je t'aimais, je t'aime
et t'aimerai toujours et toute nuit pourvu que
cela ne nuise pas à nos jours et nos ennuis !
 
 
Étienne (16/11/2007)
- Cette histoire m'est réellement arrivée la nuit
  du 10 au 11 novembre dernier . . .
  et je me tairai de dire qui étaient Elles pour laisser
  ce rêve en trêve entre rêve et réalité aux raies alitées -

~~

Merci, Femme, pour tes grooos bisous que j'accepte violontiers.
Mais ce que l'on ne sait pas dans mon texte, c'est que très sincèrement,
ce rêve multiple m'est réellement arrivé et que mon épouse, tout flanc à nu,
sortie du lit, tomba des nues quand je lui posai la question finale. 
Mais la Femme dans mon rêve multiple ... qui étai(en)t-Elle(s) ?
Seul, moi je le sais ... et Elle(s) me restera(ont) en mémoire bien longtemps,
crois-moi car Tu ... chuuut, c'est un secret !
Merci donc à vous, Femmes, que j'aime !
 
Bizouxxxx à Toi, Femme
 
- Étienne -
qui se dévergonde
fantasmagoriqu'amant
juste un tout ch'tit peu
dans son art ... aime !

Publié dans ces-nains-portent-quoi

Commenter cet article

rosie03 13/01/2008 00:25

Vraiment ça t'est arrivé lol ?  En tout cas, bravo pour ton écriture et tes exercices de style, ça me laisse baba.