Forêt rêvée !

Publié le par Etienne Roba

Forêt rêvée

J'étais au beau milieu d'une forêt

quand tout à coup je me suis assoupi et ...

Petit arbre à côté de César (mon fils)
dans une forêt balinaise
(Etienne 07/2004)

 

J’ai rêvé que l’abricotier est tombé sur mon abri côtier ;

J'ai rêvé que le bouleau arrêtait de travailler ;

J'ai rêvé que le peuplier avait un lumbago ;

J'ai rêvé que le frêne n'arrivait plus à s'arrêter ;

J'ai rêvé que le chêne faisait grève chez Citroën ;

J'ai rêvé que le châtaigner n'aimait pas les bagarres ;

J'ai rêvé que le charme se portait à merveille ;

J'ai rêvé que le noyer ne savait pas nager ;

J'ai rêvé que le hêtre lisait Shakespear "to be or not to be" ;

J'ai rêvé que l'érable me posait un lapin ;

J'ai rêvé que le sapin astiquait sa pine (osée celle-là !) ;

J'ai rêvé que le palmier coulait dans la piscine ;

J'ai rêvé que le cocotier allait se faire cuire un œuf ;

J'ai rêvé que le tilleul cherchait son filleul ;

J'ai rêvé que le marronnier avait un œil au beurre noir ;

J'ai rêvé que le saule pleureur sortait son mouchoir ;

J'ai rêvé que le mélèze avait un malaise ;

J'ai rêvé que le cèdre se soûlait au cidre ;

J'ai rêvé que le baobab connaissait son b.a.-ba (de a à z) ;

J'ai rêvé que l'amandier ne payait pas ses contraventions ;

J'ai rêvé que le fromager trayait une vache ;

J'ai rêvé que le pin manquait de levure ;

J'ai rêvé que le cyprès était beaucoup trop loin ;

Mais j'ai surtout rêvé que le tremble ne disait pas la vérité parce que le "tremble ment".

Publié dans ces-nains-portent-quoi

Commenter cet article

star ship 02/06/2007 21:37

Belles histoires d'arbres ...... :-) ......

Quelque part ... 12/08/2006 17:36

Faut rêver ..
 
Il rêva de naître : il devint un Hêtre mâle heureux

MP 06/03/2006 18:03

Je n'ai pas trouvé moyen de t'envoyer ça en privé : donc, j'ai mis un bestiaire inspiré de délires verbaux, voire verbeux !

Etienne 02/03/2006 21:05

Mais EST-CE QU'ARGOT existe ?Oui car le Tita...nic ta mère ! (oulala ! quel jeu de mots laids !)Et le Titanic, EST-CE CARGO ou  paquebot (mais PAS QUE BEAU non plus) ?  Ami calmant bisouté,Etienne

MP 02/03/2006 17:46

Excellent paradoxe, l'excès lent... de vitesse le voilà trop rapide, de parole il est trop volubile, quand à l'excès lent, serait-il lent au point de ressembler à un escargot artritique ? (escargot, ex cargot... un truc qui me trotte sur le haricot depuis quelque temps, que je n'arrivais pas à caser ! ça me rappelle le Clemenceau)POéteusement