Sens tes nerfs !

Publié le par Etienne Roba

Sens tes nerfs  !

Un cerf centenaire aux ébats hauts et bas osés aux nausées à bonds hauts et bas, sentant la faim venir te prit dans ses bras épris. Ton corps tout d'habits de daim revêtu l'appâta et l'épata (et patati et patata).   "Viens ma biche" dit-il et il t'avala croquant ta vie en plein dedans.

Ce cerf t'y fie, qu'a deux bonnes vies : "Hé ! Meurs sous le coup tôt !"  Mort alitée : "Mieux vaut un serpent teint trépané qu'un cerf pantin printanier de près tanné qui rée, agit sous ses hauts bois dans les sous-bois ou encore un certain paon trop pané que lui serre tympan quand il s'enroue, sans roue se péter, en lui faisant le cou de la paonne [pan] aux plis dans les cous lisses où le col y brille d'oiseaux mouches que doigts aux mouches écrasent par mes gardes, à vous !"

Publié dans ces-nains-portent-quoi

Commenter cet article

Etienne 27/02/2006 18:24

C'est pas grave, j'eus compris !Merci à toi, poéteuse, pour tes beaux mots ...Un panier de bisous, je t'offre,Etienne

MP 27/02/2006 18:14

Flûte, zut, parachute ! Je voulais écrire PALACE !

MP 27/02/2006 18:12

Dans un palce, pas lasse, je me prélasse, sans cerf' titudes....Poéteusement