Rêves, errances !

Publié le par Etienne Roba


Rêves, errances

 

Durant les pérégrinations loufoques de mes rêves, errances abaissées d'air :

 

Je croise des Africains qui crient, de leur bouche, à Bush : "Affreux Ricain" ;

Je croise des Balinais qui ont un trou de ballle inné ;

Je croise des Congolais qui, à un match de footbal, crient : "Le con goal est" ;

Je croise des Djiboutiens dont leur ch'tit bout tient ;

Je croise des Espagnols qui vident la dive car on n' laisse pas gnôle ;

Je croise des Français qui essaient d'embraser un feu rance ... héhé ! ;

Je croise des Grecs qui s'habillent comme de gueux req...uins ;

Je croise des Hollandais qui se promènent dans un zoo landais ;

Je croise des Ivoiriens qui n'ont pas la cote et la nuit n'y voient rien ;

Je croise des Japonais qui bavardent comme des chiens qui se jappent au nez ;

Je croise des Katangais qui coulent dans un trois mâts qu'a tangué ;

Je croise des Libanais qui se marient pour éviter le célibat né ;

Je croise des Martiniquais qui en ont marre et t'y niquaient ; 

Je croise des Népalais qui sont tous beaux car ils sont nés pas laids ;

Je croise des Ougandais qui montent sur des ours gantés ;

Je croise des Portugais qui scandent leur homosexualité en chantant : "Me portes-tu gay ? ;

Je croise des Qatariens qui s' foutent de la balle de 3 ou 4 Aryens ;

Je croise des Rwandais qui si le baudet n'avance pas, de coups rouent âne dès ;

Je croise des Soudanais qui boivent comme des soûls damnés ;

Je croise des Tchèques qui adorent boire du milk-(t)shake ;

Je croise des Ukrainiens qui ont peur sauf un qui n'y craint rien ;

Je croise des Vénézueliens qui prient : "Seigneur ! Veine, (j)ésus est lien" ;

Je croise des Wouf-woufiens qui s'engueulent comme des chiens : wouf wouf, (r)ien ;

Je croise des eX-Ceylanais qui ont, si riz l'en-cas, le trouvent excellent ;

Je croise des Yéménites qui me disent : "Pour vous, Missié, yé 1 minite !"

Je croise des Zambiens qui gagnent au Loto, tous les ans, bien !

Publié dans ces-nains-portent-quoi

Commenter cet article