Sollicitudes plurielles

Publié le par Etienne Roba

(Solstices d'étude)


Sollicitudes plurielles

 

De toutes ces missives

qui après la tienne suivent :

Qu'ont plis cités ?

 

L'assemblée de prélats se prélassant

en rond. Déçus leurs sourcils fronçant :

Qu'ont cils ? Y a bulle ?

 

Un potager, des cucurbitacées ensoleillées ...

d'autres cachées ne voient pas le jour assez :

Qu'ont qu'ombres ?

 

Arrivé au faîte de l'Himalaya

je bus cul-sec un frais bouillon, las :

Qu'ont sommets froids ?

les vœux restent !

 

De toutes les soeurs de ma mère et de mon père

aucune n'en avait, ne fut-ce qu'une paire  :

Qu'ont tantes ?

 

Un sac de billes éventré. À terre elles déboulent.

Autant n’en retrouve et débile, me mets en boule :

Qu’ont billes, hein ?

 

Pris d’une angoissante crise d’ire

une saccadée logorrhée me fit dire :

Qu’ont mes rages ?

 

Le gardien ne leur donnant couasiment rien à manger

ils tendaient tous au même but : « Matons le geôlier ! » …

Qu’ont ces pires rations ?

 

Après ma mise en bière, passé dans l’haut de la … vie,

Saint-Pierre me, soûl, leva par les épaules voûtées et dit :

Saint sert ! Qu’ont dos les anses ?

 

Restant fidèles et jamais ne cassent trop

les habitants  de ce pays se casent tôt :

Qu’ont Cubains ?

Publié dans ces-nains-portent-quoi

Commenter cet article