Saint-Valentin 2007

Publié le par Etienne Roba

Saint-Valentin


 Une plage, une phâmme,
à demi nue, et pas infâme
pour un soûl !

Sous les doux rayons du Râ, dieu ...
elle hâle sans râle son corps beau
en bayant aux corneilles !

Et moi, de passer par là, la découvrant
à demi ouverte, tout bleu d'émoi,
allongée à l'orée de l'eau rangée,
déjà découverte, ne put sans péché
de lui fredonner en un apaisant babil
de ma petite voix de mâle habile :
Que vous êtes jolie gente Dame ...
damned !

Vous voici sans corsage, douce Dame ...
Ces rais radieux me laissent

prévenir et après voir que sous
le bronzage de votre corps sage
vos
SEINS VALENT EN TEINT !

Et cette mimi mie m'y admit  et m'y ajoute :
Vite, viens çà ! L'eau part ...
Et sur ses fesses Ô! allumées
de flamboyants faisceaux, j'ai fait saut !


~~~~


Etienne - qui fait sot ! -

14/02/2007

 

Publié dans ces-nains-portent-quoi

Commenter cet article